De jolies choses

À l’aube de 2017, en ces temps qui nous apparaissent sombres et inquiétants, je nous souhaite à tous de demeurer sensibles à la beauté là où elle se trouve. Partout. Bonne année amis lecteurs. ❤   Un bouton d’orchidée éclos au réveil Des gouttes de lumière sur les bras La grâce d’une émotion qui escalade la … Lire la suite De jolies choses

A long time dying

Le souffle douloureux Une particule d’air à la fois Inspiration périlleuse Qui remplit tes poumons fatigués Juste assez pour assurer le pas de plus Le pas qu’il reste Peut-être même un autre Jusqu’au dernier Encore faut-il s’y rendre À cette ultime expiration Mais tu n’as peur de rien Chacune de tes bouffées Même inquiétante Insupportable … Lire la suite A long time dying

Coeur en moisson

Comme un été qui achève Le cœur en moisson Prêt à la récolte À l’abondance des chairs mûries au soleil À leur charme saisonnier Cœur en jachère Résolu à lâcher prise Sur ses désirs de ciel bleu Hospitalier au labourage des cycles Au ballet des nuages Le souffle lent et chaud Comme un coup de Sirocco Les … Lire la suite Coeur en moisson

L’eau et le sable

Deux heures dix. Dehors, le déluge. – Évidemment tu n’dors pas. Tu penses encore à leur chicane, hein biquette? Ouais, c’était plutôt orageux comme climat pour des amies. La foudre a frappé fort ce coup-ci. – Des enfants gâtées ces deux-là. Tant mieux si elles rompent leur amitié… on aura la paix. Ce n’est surtout pas … Lire la suite L’eau et le sable

Raconte-moi

Raconte-moi La pivoine en hiver éclosant sous ta bonté Une lune de Chagall pour escorter le Grand-duc Le bouleau rougissant devant la douce fougère Ou la mésange à tête de brume Qui oublie son chant pour écouter le merle Raconte-moi L’automne endeuillé de ses feuilles d’or Le lac amoureux d’un flocon Qui refuse de caler au … Lire la suite Raconte-moi

La cathédrale

3 heures 20. Nuit qui s’annonce blanche, comme chaque fois qu’il y a un avion à prendre au petit matin. Comme chaque fois, cette urgence de dire l’essentiel avant de survoler les nuages. Mon enfant, la vie c’est des saisons qui défilent à températures variables. Tu verras les ciels se succéder. Sois assuré que tout … Lire la suite La cathédrale

Jamais loin

Je te retrouve Dans la sérénade du merle Annonciateur de bourgeons Dans un plateau d’apéro Même en solo À l’heure magique où tout rougeoie Comme mon cœur Passionné Hospitalier à ta compagnie   Tu n’es jamais loin Souvent si près Dans la flamme vivante d’une bougie Le Stabat Mater du dimanche  Dans l’appétit du fils Ses … Lire la suite Jamais loin

L’immigrant

Il arrive d’ailleurs Cet endroit qui l’a forgé L’a fait beau et savant Cet ailleurs que l’on imagine toujours si loin de soi Alors que ce lointain C’est nous   Il s’installe en sol d’accueil Cette patrie à qui il donnera ses talents Son amour Et même un peu de son sang De sa lignée … Lire la suite L’immigrant

La théorie de l’angle mort

Trois heures quarante, yeux grands ouverts. –         Finalement, qu’est-ce qu’elle a décidé ? Hmm? –         Ta copine, elle fait quoi au final ? Elle a décidé d’aller voir ailleurs. –         Voir quoi ? Si elle respire mieux avec un autre, si elle pleure moins, rit plus… –         Parce que la vie change complètement quand on … Lire la suite La théorie de l’angle mort

Comme des soeurs

Paquet de trois Bien ficelé Juste assez serré pour éviter une chute Assez libre pour que les idées respirent Pour mûrir Tricoter son royaume Mailles liées à celles des autres Jamais trop près Ni trop loin   Trois branches Issues d’un même tronc Croisement du pommier avec son amour de palmier Trois tiges nourries par … Lire la suite Comme des soeurs

La brochette du bonheur

1h12. Ça tourne et cogite fort au grenier. Sors de ma tête, sors de ma tête, sors de… –         Oh mais crache ton idée, qu’on en finisse avec ce tournicoti de sottises. Ça va me rendre folle, Guy. –         Opération complétée. Tous nos problèmes gravitent inévitablement autour de trois pôles. La tête… –         Cruche vide. … Lire la suite La brochette du bonheur

Papillons

Cœur en jachère Silencieux mais fertile Éternellement ouvert Hospitalier Aux mouvements d’agitation De tressaillements Des petits papillons   Sentir leurs battements d’ailes Là Au creux du ventre   D’éboulis en glissements de peau De chavirements en chatouillements Le corps faiblit Tête embrumée Le pouls s’emballe Et débarquent les papillons Chaque fois si fougueux Dans leurs … Lire la suite Papillons

La théorie du cercle chromatique

4h30. Nuit blanche. –          Allez, t’as pas répondu. J’sais plus, Guy. Ça fait des heures qu’on cherche. –          Encore un effort, biquette. Faut trouver LA qualité, celle qui est non-négociable en amour. C’est différent pour tout le monde, j’imagine. –          L’humour, l’écoute, la patience? L’humour c’est important. –          Non- négociable ? J’dirais pas ça… et … Lire la suite La théorie du cercle chromatique

Histoire de cloisons

Petite neige qui fait la nuit toute blanche. 1h11. –         1h11 poulette, fais un vœu ! Il faut 4 chiffres semblables pour faire un vœu, Guy. Pas trois. –         Essaie quand même, on ne sait jamais. 1h11…trois fois 1… c’est un signe ! Signe que je dois arrêter de croire en ces bêtises, surtout la nuit. –         … Lire la suite Histoire de cloisons

Le trou

2h10 am. –         Il n’a rien compris ton ami? C’est pas tout à fait exact. –         Non mais vraiment, tu lui as parlé, répété mille fois sa valeur et c’est comme si tu parlais à un politicien. C’est pas de sa faute… c’est le trou. –         Quel trou? On naît tous avec un trou Guy. … Lire la suite Le trou

Brûle!

Reste allumée Petite flamme Rougeoie de plein éclat Malgré la mousson Malgré l’usure des souliers Les yeux mouillés Le mensonge des je t’aime La blessure des moi non plus   Brûle Flambe sans relâche Même à l’étroit Dans un cœur rétréci Desséché Enflamme ses parois Incendie ses lâchetés Mais jamais N’abandonne ton foyer   Brûle encore … Lire la suite Brûle!

Petit garçon

Trésor de l’humanité Petite merveille du monde Dors-tu cette nuit Dans ton pays noir Obscurci par l’incendie Nourri par le fiel et la folie De ces hommes Coiffés de mépris Et fringués d’arrogance   Sous ton ciel de roquettes Protégé par les bras surmenés de ta mère T’apaises-tu Quand elle te berce Te chante que … Lire la suite Petit garçon

Puce manquante

3h23. Nuit anormalement douce pour un mois de mars.  –         M’aime t-il ? M’aime t-il pas ? L’aime-je ? Le dési-re-je ? Est-ce le bon ? Suis-je sa bonbonne ? Sa mignonne ? Est-ce que ça fait boum ? Ça fait pow ou ça fait wow ? C’est un amateur de chair fraîche ou un pêcheur de chair molle ? J’essaie de dormir.  –         Un carnivore … Lire la suite Puce manquante

La part des étoiles

Trois heures douze. Tempête de neige. Et tombent et tombent….  –         Les flocons?  Les couples. Toutes ces unions qui s’effondrent.  –         C’est sûr. À ton âge, vous êtes soit folles, soit vraiment folles.  Arrête. Ça se danse à deux le tango conjugal. Et c’est pas facile.  –         Tu parles… un jeu de hamster l’accouplement.  Je ne … Lire la suite La part des étoiles

Comme un arbre

Pieds greffés en terre Ancrés dans la mémoire d’argile Dans ces parcelles d’ancêtres Terroir de chair De neige et de sang   Racines abreuvées à même son pays Son histoire   Branches hospitalières Étirées vers l’autre Nourries par la lumière Ourdies sur toile d’écorces Pour protéger sa sève Suc de vie Pour parfumer le vent … Lire la suite Comme un arbre

Un bouton à la fois

3h15. Grosse pleine lune flamboyante. Il fait presque clair dans cette insomnie.Non mais t’as vu la lune Guy? Lumineuse présidente de l’osbcurité et copine des étoiles.   –         Calme-toi, ménestrel de l’ombre. C’est juste la lune, la même qu’hier.  Majesté du ciel. Elle irradie la nuit, grandiose et détachée du reste des astres. Oui, c’est ça … Lire la suite Un bouton à la fois

Nuits sans rêves

Tout ce silence Qui rend sourd Cette boule au ventre La lumière qui décline Au fond des iris L’absence de naturel Et le manque d’oxygène À force de serrer les lèvres Tout ça Pour qui Pour quoi   Braille Hurle Mords la terre Crache la poussière Maudis ton cœur d’artichaut S’il le faut Mais ne … Lire la suite Nuits sans rêves

Le taureau, le dauphin et le chimpanzé

2h12. Il était une fois…   –         Ah non. Dégage le raton, suis pas d’humeur à causer. –         (Morphine?) Il était une fois une biche farouche qui se terrait dans la forêt nuit et jour. Elle recherchait la fraîcheur de l’ombre le moelleux d’un tapis de mousse le silence de la terre et cette paix … Lire la suite Le taureau, le dauphin et le chimpanzé

Perles d’eau douce

 Je les porte en collier Perles d’eau douce Rubis flamboyants Améthystes changeantes Transparentes topazes Toutes précieuses Irremplaçables Mes amitiés   Quand l’amour engloutit Qu’il paralyse l’appétit L’amitié repêche Recoud le cœur Récupère ses morceaux Et tisse des heures qui goûtent bon Le saucisson sec Un rouge de l’ancien monde Et le gâteau basque   Si … Lire la suite Perles d’eau douce

Dans tes souliers

J’y ai glissé mes pieds Pour t’accompagner Visiter Toucher le pouls Imaginer ta vie Goûter les jours Voyager Dans tes souliers Et connaître tes rivages   Me couler dans tes pas Boire leur musique Obéir au rythme Troublant De la guitare Sensuelle Accrochée à tes semelles Embrasser tes mouvements Pour enfiévrer les miens   Ta marche est … Lire la suite Dans tes souliers

Pinot pour deux

Quand le fruit rouge des champs Parfumé et lourd de soleil Est moins sucré Que sa bouche Moins nourrissant Moins invitant que l’intérieur de ses joues On ferme les yeux Et on en demande encore Gourmand   Quand à l’air qui nous garde vivant Air si doux Mistral de nuit On préfère l’odeur de son … Lire la suite Pinot pour deux