Du pif et des crêpes

3h03. Pleine lune. Toute ronde. Comme cette crêpe parfaite du dimanche matin qui sent bon la vraie vie.

–         Ça n’existe pas, tu le sais bien.

J’en sais rien. Mais ceux qui le vivent disent que ça existe.

–         Foutaise pour les romantiques.

J’aimerais bien y croire moi.

–         Et ça te donne quoi de croire à des âneries?

Ça me donne de l’espoir. Ça me fait rêver.

–         L’âme sœur n’existe pas, pauvre tartiflette. Pure fabrication de l’esprit humain.

Et ceux qui prétendent l’avoir trouvée?

–         Ces gens-là ont 12 enfants et n’ont pas le choix de penser ainsi sinon ils deviennent fous.

T’es méchant. Moi j’aime croire qu’il y a quelqu’un pour chacun de nous.

–         C’est ça oui. Tu vas le trouver ton Jules, en marchant dans la rue il va t’accoster et te dire : « Pardon Mademoiselle, je vous reconnais. C’est vous. Oui c’est bien vous, je vous attendais. Ma vie peut commencer maintenant qu’elle va s’amarrer à la vôtre… »

Ooh Guy arrête, tu me donnes des frissons.

–         L’âme sœur est un concept fabriqué par des agences de rencontre. « Alors mes bouillottes, combien êtes-vous prêtes à débourser pour trouver cet être unique qui s’imbriquera dans votre vie comme la pièce de casse-tête manquante? »

Ça serait bien de trouver cette pièce manquante.

–         La tienne, ça fait longtemps qu’elle est en rupture de stock.

On fait quoi alors, si elle n’existe pas?

–         On s’accouple, on prépare le nid, on bouffe, on jouit, on écoute les nouvelles, on coupe ses ongles, on dort, on meurt.

Je refuse.

–         T’en demandes trop.  La vie c’est pas un bouquin de Garcia-Marquez.

Faut pas que ce soit la chronique nécrologique non plus.

–         Tu le reconnaîtras à l’odeur.

Hein?

–         Sers-toi de ton pif, fillette.

Comment?

–         T’aimes son odeur? Fonce. T’aimes pas? Déguerpis.

Si c’était si simple…

–         Mais c’est si simple, vieille emberlificotée!

Pas pour les humains.

–         Alors agis comme un animal. Vas-y à l’instinct, toutes narines sorties, sens-lui le derrière et tu sauras ce qu’il a dans le ventre.

Nausée.

–         Tête de bique!

Et qu’est-ce que tu fais quand il sent le poulet et que t’as envie de crevettes?

–         Tu fais de la paella.

Qu’il sent les champs alors que t’as envie de montagnes?

–         Tu déménages en Provence.

Qu’il sent la mer alors que t’as pas le pied marin?

–         Tu apprends à valser.

Qu’il sent l’automne alors que t’as besoin de chaleur?

–         Tu fais un feu.

Qu’il sent le matin alors que tu vis la nuit?

–         Tu fais des crêpes.

Qu’il sent le café alors que t’as que du thé?

–         Tu fais des crêpes.

Qu’il sent..

– Fais des crêpes j’te dis… tu verras.

Mais…

–         Arrête, tête de puzzle. L’âme sœur n’existe pas.

Pas grave. Me reste la Provence et les crêpes du dimanche. Fichue bonne raison pour casser des œufs, ça.

***

« Tout bonheur commence par un petit déjeuner tranquille ».
Somerset Maugham
Publicités

8 réflexions sur “Du pif et des crêpes

  1. Ce matin, j’ai fait la version pain doré…..j’feelais  »wild » !!!!
    Catherine, t’as de beaux et de drôles de mots….j’espère bien que
    ton quotidien le soit tout autant 😉

    J'aime

  2. Le problème avec l’idée de l’âme-soeur, c’est la définition féérique qu’on lui a donné. Mais les relations privilégiées, qu’on met dans la case ami ou conjoint, ça existe, même pour les saboteurs de relations professionnels. Croyez-moi sur parole là-dessus.
    Continuez à faire des crêpes. Votre homme, il sentira le sirop d’érable.

    J'aime

  3. L’odeur !!!!!!!!!!!!!!!! C’est tellement vrai !! Je l’ai expérimenté moi et je peux dire que c’est inexplicable mais l’odeur c’est la chimie qui t’uni a un autre corps et qui te fais vraiment, vraiment trippé. Bon.. le probleme c’est que ce n’etais pas mon âme soeur mais le temps que ca a duré, c’était excellent. et son odeur est encore en moi !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s