Comme un dimanche

Cafe-Corner-3Enfiler une jolie robe
Celle qui tourne au vent
Guipure enchantée
Pour déjouer demain qui arrive trop vite

Le cœur comme un dimanche

Élégant
Juste assez détendu
Mais comme un enfant qui joue
En pensant à l’école

La tête comme un dimanche

Enrubannée de méditations fragiles
Sur des sonates de Beethoven
Piano mélancolique qui amplifie l’émotion
Et autorise les larmes

Traverser le jour à coups de lenteur
Retenir l’aiguille des heures
Jusqu’à l’engourdissement
La tiédeur romantique

Boire chaque seconde qui défile
Une après l’autre en cortège liquide
Sourire au contact du thé sur la langue
Mais toujours ce blues sous les paupières

Toujours

Cet accord de guitare
Qui rappelle au devoir
Cette voix rauque
Qui déchire le silence d’une sieste

Comme un dimanche

****
« Le dimanche c’est un jour autre. Même le soleil est différent. » – Yves Montandtasse et tapis2
Photo 1: offbeatandinspired.com
Photo 2 : everlasting-blooms
Publicités

4 réflexions sur “Comme un dimanche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s