La théorie du ciel étoilé

4 h 50 De l’autre côté de la fenêtre, le froid de janvier qui ne dort jamais. flocons2 C’est pas possible Guy…

–  T’as trouvé un autre cheveu blanc?

Cette tyrannie du bonheur, ces listes sur le comment être heureux, positif… ça va finir par nous rendre fous.

–  Parce que vous ne l’êtes pas déjà?

Le bonheur n’est pas un but en soi, tu comprends? Ça ne veut rien dire, chercher le bonheur. C’est comme chercher le vent.

–  Y a-t-il vraiment un truc dans ton discours qui veut dire quelque chose?

On passe notre vie à préparer le terrain, à mettre en place les conditions gagnantes pour qu’il se pointe.

–  Et puis?

Et puis c’est une erreur de penser que la vie doit être un soleil constant. Tiens, le froid. Pourquoi faut-il absolument trouver ça nul? Pourquoi attendre le retour du temps doux pour se sentir bien, hein? Qui a décrété que le froid gâchait tout?

–  Toi.

Ok, mauvais exemple.

–  Spectaculaire comme argumentation.

À penser qu’il faut toujours vivre sous le soleil pour être heureux, on passe à côté de l’essentiel. Le moment présent, qui permet de prendre conscience de ce qui passe; parfois c’est la joie et parfois c’est plus ombrageux. Mais quand même important puisque c’est vrai. Comment pourrait-on refuser la réalité du moment et prétendre être heureux? C’est comme regarder un nuage et se convaincre que c’est le soleil. Mais tu vois bien que c’est un nuage pauvre enfant! Pourquoi veux-tu en faire autre chose? Accepte-le nom d’une couille et tu vas voir que ça grincera moins dans ta tête…

–  La méditation t’aide vraiment à garder ton calme, c’est beau à voir.

C’est la théorie du ciel étoilé.

–  La théorie du hamster désintéressé.

Quand tu as toujours connu la chaleur du soleil, tu le crois indispensable non seulement à ton bonheur mais également aux solutions à tes épreuves. Hors du soleil point de guérison penses-tu.

– Pense-je rien du tout.

Jusqu’au moment où tu ouvres les yeux sur un ciel d’étoiles…wooah…tu découvres alors un autre type de beauté, une autre façon de s’apaiser. C’est plus sombre, plus inquiétant mais ô combien riche. Il y a de l’harmonie ailleurs que dans le bonheur qu’on espère. Celui qui n’ouvre pas les yeux quand il fait noir ne connaîtra jamais la grâce et la profondeur d’un ciel étoilé. Il ne saura jamais que c’est de cette clarté plus voilée dont il avait réellement besoin. 

– Com-pli-quée la moinesse en flanelle.

Quand on arrête de chercher l’extase à tout prix, on trouve autre chose, on trouve ce qu’il faut. La somptuosité d’un ciel étoilé nous le rappellera toujours. C’est pas le soleil. Mais c’est lumineux quand même, dans toute la vérité de ses astres. Alors c’est ça.

–  Ça quoi?

Le moment présent. Il te permet d’être bien juste parce que tu es ouvert à ce qui passe. Pas besoin de cocher une liste pour savoir avec qui tu es, si t’as fait ton jogging matinal, bu ton thé vert, bouffé du curcuma et appliqué ta protection solaire.

–  Zut, on a oublié le curcuma hier.

Parce que t’as compris qu’un ciel, c’est changeant.

–  Un trophée pour miss Météo!

Si tu ne résistes pas, tu en apprends chaque fois un peu plus sur toi, à la lumière du ciel qui passe. Et ça aide à bien dormir…ça et le curcuma.

***

« Ce n’est plus d’être heureux que je souhaite maintenant, seulement d’être conscient » (Albert Camus) étoiles3
Publicités

6 réflexions sur “La théorie du ciel étoilé

  1. Cela fait un moment que vous me tenez compagnie en Suisse. J’adore vos rŽflexions elles font Žcho dans mon cÏur. Je discute avec mon chat ???jyjoyeus J Jo

    EnvoyŽ de mon iPhone

    J'aime

  2. Dans le grand salon des Possibles, quand le bonheur-divan n’offre que de très courts moments de confort, le bien-être-fauteuil n’est pas un mauvais plan B.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s