Les fées ont encore soif

???????????????????????????????Elles sont ma mère
Ma sœur
Ma fille
 
Elles ont craqué l’allumette
Pour ne plus accoucher dans la Grande Noirceur
Soufflé sur les clochers d’églises
Pour qu’éclatent les dogmes
Puis prendre place sous la lumière
 
Elles ont accroché le tablier
Le temps de descendre dans la rue
Nous décrocher le droit de vote
De parole
 
Déposé un baiser sur le front du mari
Juste avant d’apposer leur signature
Pour la première fois
Comme entité juridique
 
Elles ont écrit
Chanté
Plaidé
Le droit pour tous d’aimer
De jouir
Se tromper
Et choisir
 
Fortes du labeur des fées pionnières
De nos hommes qui nous aiment debout
Nous avons devoir de mémoire
D’enseignement
Veille et vigilance
 
Nous avons la responsabilité
De dire merci
Puis de saisir le flambeau
Pour permettre le repos des guerrières
 
Elles avaient soif
Et c’est toute une nation qu’elles ont abreuvée
 
***
 
« Je ne serai plus jamais nulle part en toi
En exil de moi
Me voici debout devant toi
Riant au milieu de moi »
Les fées ont soif – Denise Boucher (1978)
monument4Monument en hommage aux femmes en politique (Parlement de Québec).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s