3 ans plus tard… ça t’aide ou pas?

Tombée morte de fatigue à 23 h. Réveillée à 2 h 20. Rien à faire.3 ans

–         Hey biquette, on se met un peu de musique ?

Nan, j’essaie de me rendormir.

–         Tes variations Goldberg, ça t’aide  à relaxer ?

Quand que je plie du linge oui, quand j’essaie de me rendormir non.

–         Et ta musique de pluie amazonienne, ça t’aide ?

Rien ne m’aide. Tout me nuit. En commençant par toi.

–         Le vin rouge, ça t’aide.

Non. Ça endort mais ça ne repose pas.

–         Le lait chaud ?

Le tryptophane dans le lait chaud n’est pas une substance assez forte pour assommer un hamster, alors non, ça ne m’aide pas.

–         Le tryptophane… oh pardon, Madame a fait des lectures… et un massage juste avant le dodo, ça t’aiderait non ?

Le massage, peut-être. C’est le massothérapeute qui nuirait au sommeil…

–         La méditation, tu y as pensé ?

Si j’y ai pensé ? Je ne fais que ça, y penser.

–         Et ça t’aide ?

Devine.

–         Faudrait arrêter d’y penser et le faire.

Mais t’es trop fort p’tit rat, t’as trouvé ça tout seul ? Arrêter d’y penser et le faire… c’est révolutionnaire comme conseil.

–         On fait du sarcasme avec son hamster, la vieille ? N’oublie jamais que c’est moi qui t’ai tout appris.

Apprends-moi donc à dormir avant que je ne me décide une fois pour toute à te lyncher à grands coups de barbituriques.

–         Une camomille en soirée ?

Tu rigoles ? J’ai tout essayé. Camomille romaine, persil, valériane, houblon, marjolaine, passiflore, cerfeuil musqué, cresson alénois, mélisse officinale, serpolet, verveine citronnée, bourrache, sureau, sarriette, fenouil des Alpes, en gélules, pilules, liquides… me reste juste à essayer le tilleul du Caucase par perfusion intraveineuse.

–         Lire ?

Ça me tient éveillée des heures durant à me demander pourquoi j’suis pas capable d’écrire comme Garcia Marquez.

–         La téloche?

Ça endort mais ça fait pas dormir. Nuance.

–         Le cinoche ?

Après ça continue à tourner dans ma tête…je suis Penelope avec Javier Bardem… j’te raconte pas la suite.

–         J’la connais la suite.

(Sourire sous la couette)

–         L’exercice physique, voilà ce qui te manque.

Avec Javier…?

–         Oh, suffit la courtisane bon marché ! T’as besoin de jogger, ça va t’aider.

Ça me stresse de me coucher en pensant que je dois faire du jogging le lendemain.

–         Le yoga.

C’est pire, faut être reposé pour yogater.

–         Tu pourrais essayer une diète spéciale le soir.

À base de poison à rat ?

–         Un bain chaud ?

Je m’endors dans le bain… j’me réveille en sursaut et je passe la nuit à cogiter sur qui m’aurait trouvée morte dans la baignoire.

–         T’es vraiment un cas, pauvre folle.

Et toi, t’es quoi tu penses ?

–         Moi ? J’suis encore là après trois ans. C’est tout ce qui compte.

Trois ans… déjà.

–         Ouep… et là tu fais un peu pitié ma chauve-souris. Faudrait trouver une façon de te faire dormir une fois de temps en temps.

Ça s’appelle bye-bye mon hamster.

–         J’bouge pas d’ici moi. C’est tellement rare une tête avec autant d’espaces vides et pourtant tout plein d’action… c’est le paradis du hamster ici, t’as pas idée…

La Maison s’excuse mais ne prévoit pas renouveler votre contrat de location.

–         Attends, on va trouver. Compter les moutons ?

Non parce que ça me prend un papier et un crayon pour garder le compte.

–         Ouvrir la fenêtre… oxygéner les lieux.

Nenni… j’entends des bruits dehors.

–         Couper le thé vert après 16 heures.

Tu veux savoir ce que je vais te couper moi ?

–         Caaalmos. Alors plus de chocolat noir au dessert ?

Et un poumon, tu veux aussi que je te donne un poumon ?

–         T’énerves pas comme ça, tu vas encore faire pipi au lit…

Tu sauras qu’après deux accouchements…

–         C’est bon, on veut pas le savoir. Un jeu de patience pour t’endormir ?

Je suis un monument de patience. Le jeu va se fatiguer avant moi.

–         Alors tu dois te résigner.

À ?

–         Passer le reste de ta vie à deux dans ce lit.

Bicoze ?

–         C’est documenté, ça dors mieux à deux, même pour les pisses-sorcières comme toi.

Ça relaxe mieux à deux, pas pareil.

–         T’as besoin de quelqu’un qui va te sortir de ta grosse tête de bouillotte.

Non, j’ai besoin de quelqu’un qui va TE sortir de ma tête.

–         L’avenir appartient à ceux qui partagent leur lit.

Qui partage son lit, tue l’ennui mais multiplie les soucis.

–         Qui partage ses soucis dort mieux.

Qui dort bien n’écrit pas assez.

–         Qui écrit beaucoup ne vit pas assez.

Ok ok c’est bon. À deux dans le lit.

–         Victorius Hamsterus!

Mais si je n’écris plus parce que je dors trop, ce sera ta faute.

–         Tu vas voir, c’est dans le lit qu’on écrit la vie.

Pitié, tu parles comme une chanson de salle d’attente.

–         C’est parti pour un autre trois ans biquette !

C’est parti… (mais pas avec toi mon rat, pas avec toi…)

–         Tu penses vraiment que je ne t’entends pas…?

« La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule. » ~ Caroline Otérolit-3 ans fin

Publicités

7 réflexions sur “3 ans plus tard… ça t’aide ou pas?

  1. On a le droit de répondre encore? J’aurais pu écrire tout ça, je me retrouve parfaitement dans tes écrits d’insomniaque, mais ne suis pas douée comme toi et ça me mine….l’insomnie me mine aussi…
    Salut et continue de nous ravir par tes mots doux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s