La sieste

L’heure est sucrée
L’après-midi mouillé
Les gouttes s’infiltrent
Une à une dans ma tête d’insomniaque
Pluie apaisante
Sur la course des idées
Voile de brume
Sur conscience aiguisée
 
Cadeau du jour
Récompense gourmande
Derrière les lattes mi-closes
Éclipse hors du temps
Comme bouchée volée
Au repas trop lourd du soir
 
La sieste
 
Plus solennelle que messe dominicale
Plus sacrée qu’un premier baiser
Elle libère des parfums d’abandon
D’ivresse
Soutenus par des notes de poésie
Et d’irrévérence
 
Fabriquer l’amour en somnolant
Le renouveler
Tous les samedis
Comme mes deux vieux
Après le dîner
Corps fusionnés
Par tous ces repos
Sur le rivage d’un divan mou
 
Souffles psalmodiés
Mains jointes
En ogives de cathédrales
Unis dans le sommeil
Comme dans l’éveil
Toujours souriants
En soulevant les paupières
De retrouver ce même visage
Caressé sous tous les ciels
De pénétrer ces yeux de plus en plus jeunes
 
Visage adoré
Encore lumineux après tant d’hivers
Affichant les écritures du temps sur sa peau
C’est lui
Ce visage
Le seul contre lequel
La joue trouve ses couleurs
Et la sieste ses saveurs
 
Je traverserai la mer Égée
Tromperai ma faim
Avec en bouche
Mes souvenirs de toi
Combattrai les Gorgones
Yeux fermés
Et tuerai le Cyclope
De mes mains orphelines
Accrochées à mes bras froids
Qui cherchent les tiens
 
Tout ça
Je le ferai
Pour goûter
Une fois encore
Le miel de la sieste
Pour écouter
À m’en rendre sourde
Le tambour régulier
Profond
De ta tempe droite
Sur mon ventre
De ton sommeil
Sur le mien
 
***
« La plus belle heure de la vie, c’est l’heure de la sieste » – (Grégoire Lacroix).
Publicités

5 réflexions sur “La sieste

  1. Bien chère super-modèle Suédoise,

    Vos textes me font penser à « La Petite Fille qui aimait Tom Gordon ». Le bois est touffu, l’avance difficile, les émotions à fleur de peau, la faim (ah CETTE faim) tenaille, et puis, lumière, de petits fruits rouges derrière cet arbuste…

    Les petits fruits rouges ! Tous les bons textes ont des petits fruits rouges…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s